N2H Play-down aller : Belle victoire nantaise à Angers (4/1)

L’équipe réserve du HC Nantes emmenée comme à l’accoutumée par son mentor Julien Cardine se rendait en terre angevine pour disputer le match aller des play-down de N2. Même s’il est peu probable qu’il y ait une descente en fin d’année, il est toujours préférable d’éviter la place peu enviable de dernier de la classe !

Lors de la saison régulière, chaque équipe avait aisément pris l’avantage sur ses terres et la double confrontation promettait donc d’être disputée autant qu’indécise.

A l’issue d’un briefing où l’éloquence tribunitienne de Julien sût galvaniser les troupes, les Nantais faisaient leur (ultime?) apparition sur le quasi mythique terrain sablé du Lac de Maine. Les jeunes ont du mal à nous croire quand on leur explique que ce terrain (un des premiers synthé de la région) a été notre Graal durant de longues années … Il est vrai qu’aujourd’hui, il ne fait plus rêver grand monde mais par contre, il laisse de purulents souvenirs à ceux qui s’y frottent d’un peu trop près # diaseptyléosine.

Trois petits tours de terrain, deux pas chassés et une longueur de talons-fesses plus tard, il reste quelques instants pour taper quelques balles avant le coup d’envoi ! Sans surprise, les premiers instants sont plutôt à l’avantage des locaux qui sans se montrer vraiment dangereux viennent néanmoins rôder autour du cercle. La défense fait le boulot et Thomas veille, serein, dans ses buts. Petit à petit, les jaunes vont s’autoriser des sorties offensives et prendre assez vite conscience des espaces laissés par l’arrière garde angevine.

Dès le début du second quart, Simon Olivier bien lancé côté gauche obtenait un premier PC immédiatement converti par ce même Simon d’un envoi chirurgical en bas à gauche (0/1). Un sérieux coup de bambou sur le moral de nos adversaires qui allaient de plus encaisser un second but suite à une belle remontée de balle collective à l’issue de laquelle la frappe revers de Maxime Gautier était prolongée dans le but adverse par Mathias Pervier (0/2). Le score en restait là jusqu’à la pause et les Nantais avaient bien conscience d’avoir effectué un grand pas vers le succès.

A la reprise, le scénario ne variait guère avec des Angevins toujours aussi attirés par l’offensive mais négligeant souvent leur repli défensif pour le plus grand bonheur des visiteurs qui s’en donnaient à coeur joie en contre-attaque. Las, quelques mauvais choix, arrêts de gardien et autres retours in extremis privaient les Jaunes d’un avantage plus large. Et ce qui devait arriver arriva puisque sur une pénétration dans l’axe, Lucas Leray parvenait à réduire l’écart redonnant au passage un peu d’espoir à son équipe. Un espoir de courte durée puisque recadrés par leur capitaine, les Nantais serraient à nouveau le jeu et reprenaient rapidement un avantage lus confortable grâce à Simon Olivier qui allait même s’offrir un triplé à la finition d’un mouvement collectif initié par l’arrière garde-nantaise, relayé par un milieu inspiré et conclu par une passe acrobatique (1/4).

Le collectif angevin au bord de la rupture pouvait s’estimer heureux de ne pas voir l’écart se creuser encore dans les dernières minutes. Avec cette nette victoire, les Nantais ont fait un premier pas vers le maintien qu’il faudra confirmer le 6 mai à la Colinière face à ces mêmes adversaires qui auront à coeur de montrer un tout autre visage. Confiance mais méfiance seront donc les mots d’ordre du côté des Nantais qui se félicitaient à l’issue des débats tant du score que de l’état d’esprit affiché lors de cette rencontre.

L’équipe : Thomas (GK), Julien, Axel, Bruno, Bérenger, Henri, Benjamin, Quentin, Maxime, Ewen, Simon, Pascal, Mathias.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *