N1H & N2H : Noir dimanche pour les hockeyeurs nantais !

Les deux rencontres du jour à la Colinière ont livré le même verdict avec deux défaites subies à domicile par les équipes nantaises qui ont laissé des plumes dans ces deux confrontations.

En N2, dans un derby longtemps disputé où le score était encore à parité à 10 minutes de la fin (2-2), les Nantais ont craqué sur deux ultimes PC après les sorties sur blessure de leurs deux centraux Julien Cardine (côtes) et Yann Allanic (5 points à la lèvre). Dommage car l’envie affichée tout au long de la rencontre par l’équipe nantaise revenue deux fois au score aurait mérité un meilleur dénouement que cette défaite frustrante (2-4). Bon rétablissement aux blessés.

Chez les « grands » de la N1, les Nantais accueillaient Antibes toujours emmené par le remuant Olivier Sanchez. Ce sont les locaux qui ouvraient le score par Côme Piquart suite à une action un peu confuse dans le cercle azuréen mais suite à un PC bêtement concédé et stoppé du pied sur sa ligne par Antoine Bainvel, les Sudistes obtenaient logiquement un stroke qui leur permettait d’égaliser puis de prendre l’avantage sur une nouvelle perte de balle nantaise à proximité du cercle. L’entrée d’Edouard Delobelle redonnait un peu de mordant aux locaux qui égalisaient peu avant la pause par Tanguy Olivier bien décalé sur la gauche du cercle (2-2).

Durant toute la seconde période, les joueurs d’Arnaud Judic allaient tenir la balle et presser face à des Antibois repliés qui n’attendaient que les occasions pour jaillir de leur boîte et mener des contres fulgurants et diablement efficaces. Ce qui allait se produire un grand nombre de fois face à des Nantais coupables tantôt d’impatience, tantôt d’excès d’individualisme ! Alexy Megnegneau dans sa cage multipliait les parades et les 1 contre 1 mais l’arrière garde nantaise lui savonnait un peu la planche en rendant trop souvent la balle au lieu d’éloigner le danger comme la prudence (mère de sûreté…) l’aurait exigé… Une naïveté liée sans aucun doute à la jeunesse de la défense qui ne manque certes pas de talent individuel mais peut-être d’un peu de métier pour éteindre les incendies à temps ! Une bonne mine en touche et on n’en parle plus !

Offensivement, les corners obtenus servaient principalement à faire briller Marwen Lahmar le portier sudiste impeccable sur sa ligne et les partenaires d’Arthur Mathieu ne parvenaient que difficilement à se mettre en situation de frappe dans le jeu.

Au final deux buts encaissés et un handicap de -2 à refaire à 3 minutes du terme ! Le public semblait résigné tandis que les jaunes obtenaient un énième PC. Antoine Bainvel prenait alors le relais de Topo Lezcano et trouvait cette fois la faille pour redonner un infime espoir à ses couleurs (3-4). Espoir qui aurait pu (voire dû) se concrétiser à la dernière seconde mais la balle idéalement centrée en retrait serpentait au milieu des crosses nantaises sans trouver preneur ! Argghhhh…

Grosse déception pour Arnaud Judic et ses joueurs qui payent cher leur naïveté défensive et les absences conjuguées d’Eudes Bureau et Hadrien Réaud dans l’entrejeu.

Prochaine étape dimanche prochain chez le leader Amiénois qui a engrangé sa 4ème victoire ce dimanche face au PJB (2/1) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *